Les erreurs courantes commises par les apprenants de khmer et comment les éviter

Le khmer est une langue asiatique parlée par environ 15 millions de personnes à travers le monde. Qu’il s’agisse d’étudiants qui apprennent le khmer en ligne ou de nouveaux arrivants dans les pays où la langue est parlée, le khmer possède unique et variée. Malheureusement, la langue est assez difficile à apprendre et peut présenter certains défis aux apprenants. Dans cet article, nous examinerons certains des principales erreurs que font les apprenants de khmer et comment les éviter.

Dernière mise à jour le 2024-04-13 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Trop s’appuyer sur la transcription

Un des principaux défis de l’apprentissage du khmer est de comprendre ses principales différences avec les autres langues. Dans la mesure où le khmer possède sa propre transcription, de nombreux apprenants considèrent qu’il est plus facile de transcrire ce qu’ils entendent que d’essayer de comprendre la prononciation. Bien que cela puisse être une méthode utile pour apprendre les bases du khmer, il est important de comprendre que la transcription est souvent différente de la véritable prononciation. Les apprenants devraient utiliser la transcription uniquement pour aider à comprendre les mots, mais apprennent la véritable prononciation en se concentrant sur la méthode d’enseignement.

Trop se concentrer sur la grammaire et l’orthographe et pas assez sur la conversation

De même, de nombreux apprenants se concentrent excessivement sur la grammaire et l’orthographe, au détriment de la conversation. En d’autres termes, ils apprennent à parler khmer, mais manquent d’opportunités de pratiquer réellement la conversation avec des locuteurs natifs. Cette méthode d’apprentissage est inefficace, car elle ne permet pas aux apprenants de comprendre les nuances et les subtilités de la langue. Les apprenants doivent trouver des moyens de communiquer avec des locuteurs khmers natifs (en ligne ou dans la vie réelle) et de leur parler en khmer pour acquérir la véritable maîtrise de la langue.

Éviter d’utiliser les mots khmers

Un autre défi courant des apprenants de khmer est leur manque d’utilisation des mots khmers. Les locuteurs khmers utilisent souvent des mots qui se composent de différentes parties de la langue. De nombreux apprenants, cependant, sont tentés de ne pas utiliser ces mots et de contourner la situation. Si vous souhaitez maîtriser le khmer, il est important de comprendre et d’utiliser ces mots spécifiques. En utilisant correctement les mots khmers, vous aurez une meilleure compréhension de la langue et pourrez atteindre une maîtrise plus complète.

Sous-estimer le pouvoir des expressions culturelles

Comme le khmer est une langue étroitement liée à la culture, un autre défi commun que font face les apprenants de khmer est de ne pas comprendre et apprendre les expressions culturelles. Les expressions vernaculaires sont très importantes pour comprendre la langue et c’est tout aussi vrai pour le khmer. Si vous n’apprenez pas le vernaculaire, vous risquez de ne pas comprendre la portée et la signification d’une phrase. Par conséquent, les apprenants doivent chercher à apprendre les expressions et le vernaculaire pour acquérir une meilleure compréhension.

Trop de stress par rapport à la prononciation

La prononciation est un des principaux défis auxquels sont confrontés les apprenants de khmer. Beaucoup de locuteurs expérimentés ont du mal à prononcer les sons et explosives du khmer et cela peut se révéler être un formulaire très intimidant. Pour les débutants, il est important de s’y exercer à l’aide des cours et des tutoriels récemment lancés en ligne, mais également de s’entourer de personnes qui parlent khmer pour leur donner des conseils et de l’encouragement.

Conclusion

L’apprentissage du khmer peut être intimidant et un vaste défi, mais la bonne nouvelle c’est qu’il existe de nombreuses ressources pour les apprenants qui leur permettront de surmonter ces difficultés. Les apprenants de khmer doivent toujours rechercher des moyens d’améliorer leurs compétences, en comprenant la prononciation et en s’exerçant à la conversation au lieu de se concentrer uniquement sur la grammaire et la transcription. En s’y exerçant et en prenant le temps de comprendre les nuances et le vernaculaire, les apprenants peuvent acquérir une plus grande maîtrise du khmer et une meilleure compréhension de la langue.

FAQ

Comment apprendre la grammaire et l’orthographe en khmer ? 
Il existe de nombreuses ressources en ligne pour l’apprentissage de la grammaire et de l’orthographe en khmer, notamment des tutoriels, des cours et des manuels écrits par des locuteurs khmers natifs.

Comment puis-je pratiquer le khmer ? 
Vous pouvez trouver des locuteurs khmers natifs pour pratiquer la langue en ligne ou dans la vie réelle. De plus, en lisant et en écoutant du khmer, vous pouvez améliorer votre compréhension et faciliter l’apprentissage.

Comment apprendre la prononciation en khmer ? 
Les meilleures façons d’apprendre la prononciation en khmer sont d’utiliser des exercices en ligne et des cours pour s’entraîner, et de communiquer avec des locuteurs natifs pour obtenir des conseils.

Choisissez votre professeur de khmer

Progressez plus vite en prenant des cours avec votre professeur de khmer en cliquant sur l’un des liens suivants :

– 50% SUR VOTRE 1ER COURS DE KHMER !

RESERVER UN COURS DE KHMER AVEC Sreynuon 🙂

Lire aussi :
Apprendre le cambodgien

Lire aussi :
Les bases

Lire aussi :
Ressources

Lire aussi :
Autour de la langue

Notez page

Laisser un commentaire